Chiner pour se meubler autrement : de quelle team êtes-vous ?

C’est chouette de chiner. On peut avoir une déco unique et se meubler à petits prix. Seulement depuis un certain temps, vous l’avez surement remarqué, on parle beaucoup des brocantes en ligne. Mais doit-on revenir aux sources : les chineurs sur le terrain ? Bref, qu’est-ce que l’art de chiner et surtout comment ne pas passer à côté d’une bonne affaire ? Parce que c’est ça surtout qu’il faut savoir.

Chiner dans les brocantes, c’est flâner

Parlons du plaisir d’abord ! Les amateurs des brocantes et des puces vous le diront : le plaisir c’est de ne jamais savoir sur quoi on va tomber. Que ce soit en ligne ou sur le terrain, c’est tellement agréable de flâner et passer de découvertes en surprises. Même si la manière de flâner diffère légèrement d’une façon à l’autre de chiner.

Sur les brocantes, on peut plus facilement se laisser aller à flâner. Se laisser guider de stand en stand et de réellement découvrir de petits trésors cachés. C’est là, la vraie essence de la chine : le dimanche en imper’ se laissant porter au fil de ses découvertes. Laissant une part de son succès au hasard : « Oh jolie Desserte. Mmh elle est trop grande. Tiens un Secrétaire, mais je le préfèrerai plus marqueté… De toute façon j’ai juste besoin de décorer un mur. Ah c’est sympa ça … Oh ma grand-mère avait le même… Et c’est quoi cette couleur là-bas ?  Un juju ? Un juju. Mais c’est ça qu’il me faut ! Quelle trouvaille ! » Et hop ! Le Juju acheté, transporté et accroché au fameux mur l’après-midi même. Voilà un objet déco empreint d’histoire découvert par hasard en chinant dans un vide grenier un dimanche en janvier.

Pour ceux à qui ça demande du temps de chiner le mieux c’est de se rendre en ligne, internet vole au secours de votre âme de chineur ! On ne vous présente plus Les Cartons pour visiter les vide-appartements en ligne de vos voisins 🙂 En quelques clics on trouve son bonheur, tout en restant confortablement assis dans son canapé. L’avantage de chiner en ligne c’est que tout est simplifié : les meubles, luminaires, objets, tissus sont souvent rangés par catégories. Et chaque bien est mis en valeur. Des assiettes vintage en faïence modèle Médicis ne risque pas de passer à côté parce qu’elles n’étaient pas visibles sur le stand de Monsieur Brocante. C’est une révolution dans le monde de la chine !

Une seule question demeure donc : chiner à l’air libre ou au doux parfum du home sweet home ?

Quels avantages à chiner dans les brocantes ?

Difficile de choisir son camp, les deux façons de chiner ont leurs avantages et inconvénients. Serait-ce qu’il y en ait une qui vaut plus que l’autre ? Pour le savoir, départageons les deux camps et comptons les points : TRIIIIIT (coup de sifflet) ! Que le match commence :

Team #Je chine dans les brocantes en ligne : je suis à la page 

Les bénéfices de chiner en ligne sont assez évident. Parce que tout simplement :

  • On ne se lassera pas de le répéter : canap’, canap’ et canap’ ! Flâner les antiquités sans bouger de votre salon.
  • Il est beaucoup plus facile de ne pas passer à côté d’un bien en ligne : on a plus de visibilité. On peut toujours rester alerte aux nouvelles ventes.
  • C’est tellement plus facile de rechercher. Surtout quand on sait ce que l’on recherche, pas la peine de parcourir toute une brocante pour finalement peut-être trouver ce que l’on cherche au dernier stand.
  • Vous avez 90 % de chances de repartir avec ce que vous vouliez,
  • Les bottes de pluie et votre parapluie au placard ! Ils ne vous seront pas de grande utilité dans votre salon.
  • Vous choisissez par quel moyen vous souhaitez vous procurer vos meubles d’occasion : via des sites de professionnels, de particulier à particulier, des associations… Bref vous avez l’embarras du choix.

Team #Je flâne dans les brocantes : je suis un(e) vrai(e) 

Rien ne vaut les brocantes et les vide-greniers le week-end. Tout naturellement parce que :

  • On rencontre les gens ! Ils connaissent l’histoire de leurs meubles et savent vous conseiller. Et puis ça fait de bien de prendre un bol d’air frais pour se dégourdir les jambes.
  • C’est euphorisant de flâner au milieu des antiquités et de peut-être tomber sur l’affaire du siècle au détour d’un pile de livre. C’est poétique.
  • On peut négocier les prix en direct. C’est où on fait les meilleures affaires.
  • On voit le meuble. On peut le toucher et se rendre compte de sa taille réelle. Bref, les erreurs d’achats sont rares.
  • Pas besoin de bottes. On peut chiner en débardeur et en sandales, non mais !
  • On peut repartir avec nos trésors sous le bras. Pas besoin d’attendre, sinon c’est trop frustrant.

Résultats du match brocante : Je chine vs. Je flâne

Et bien on vous laissera déterminer le score. Pour nous, c’est match nul 🙂  Pourquoi faut-il absolument choisir ? Attention pour les spécialistes, on ne veut pas vous détourner des brocantes ! Sachez seulement que vous pouvez prolonger ce plaisir du dimanche après-midi, le reste de la semaine, en ligne. Une possibilité en or pour les chineurs dans l’âme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *