Consommer mieux au bureau, comment faire ?

Par rapport aux pollutions et à nos modes de consommation, il est devenu urgent de revoir notre façon de consommer. Ainsi que nos manières de faire les choses pour diminuer notre production de déchets. Que ce soit à la maison ou sur notre lieu de travail ! En effet, il est nécessaire d’adopter une démarche de consommation responsable grâce au « Zéro Déchet ». Consommer mieux au bureau, c’est commencer par pendre conscience de ses achats. Cette démarche est aussi bénéfique économiquement pour les entreprises.

Recycler pour mieux consommer au bureau

Contrairement à ce que l’on peut imaginer, travailler dans un bureau engendre autant de déchets que chez soi. De plus, le tri des déchets n’est pas toujours mis en place dans le secteur tertiaire. Cela concerne aussi bien des déchets de notre consommation habituelle que des déchets spécifiques au bureau : impressions, fournitures, récipients en plastique, cannettes, etc. Leurs usages, traditionnellement acquis sur nos lieux de travail, ne font pas toujours bon ménage avec notre environnement. En s’appuyant sur les « 3R » (Réduire, Réutiliser, Recycler), chaque entreprise « doit » rentrer dans une stratégie cohérente de consommation responsable par la diminution des déchets et la lutte contre le gaspillage. Cela peut se faire de différentes manières :

  • réduction des conditionnements superflus (suremballage);
  • suppression des produits jetables (à usage unique) ;
  • réutiliser ou donner plutôt que jeter ;
  • recycler les produits qui ne peuvent être réutilisés.

Pour vous donner un exemple, il est possible d’opter pour l’achat de meubles de seconde main sur une plateforme comme izidore . Afin de diminuer l’impact des déchets dans la nature.

Consommer mieux par le choix de son mode de transport

Les moyens de transport sont une des sources les plus importantes en matière de pollution environnementale. Voitures polluantes ou embouteillages sont des facteurs d’accentuation du phénomène. Pourtant, il existe un certain nombre d’initiatives susceptibles de diminuer les émissions de gaz néfastes pour l’environnement. Elles peuvent être utilisées à l’échelle d’un groupe ou au niveau de chaque individu :

  • marcher ;
  • prendre les transports en commun ;
  • allez à vélo ;
  • choisir le covoiturage;
  • ou l’autopartage;

Certaines sociétés ont déjà opté pour l’utilisation des voitures électriques ou hybrides ; des navettes fluviales (en bateau électrique).

Le coworking : travailler écolo

Cette méthode collaborative basée sur le rassemblement dans un même espace de travail de plusieurs personnes indépendantes afin de partager et d’échanger des idées. Concept né en Allemagne en 1999, le coworking est déterminé par trois critères essentiels : accessibilité ; communauté ; pérennité. Il permet à une localité de diminuer son impact écologique. En effet, ces lieux sont généralement situés à proximité du centre ville. Ce qui a pour conséquence immédiate de réduire l’usage de la voiture. C’est un réel engagement pour œuvrer dans la préservation de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *