Vendre des meubles : tout ce qu’il faut savoir

Par définition, la mode est un concept selon lequel il faut renouveler. Cela touche autant le milieu du textile que celui de l’ameublement. Ainsi, peut-être faites-vous partie des consommateurs qui s’intéressent de près ou de loin aux dernières tendances concernant l’ameublement. Seulement voilà, la question est la suivante : que faites-vous de vos meubles d’occasion lorsque vous souhaitez renouveler votre intérieur ? Sachez qu’il existe des solutions pour vendre vos meubles tout en adoptant une démarche responsable. Pour vous aider à consommer autrement, notamment grâce à la vente de seconde main, voici nos conseils.

vendre meubles

La vente de meubles en quelques chiffres

Vendre des meubles : tour d’horizon

Brocantes, vide-greniers, ventes-privées, périodes de soldes… il existe beaucoup de moyens pour se meubler à moindre coût. Le prix est l’un des facteurs déterminants en matière d’achat de décoration. Pour la majorité, les grandes enseignes d’ameublement, n’ont pas de difficultés à vendre des meubles. Lorsque de nouvelles collections font leurs arrivées sur le marché, ne vous sentez-vous pas pousser à acheter les dernières nouveautés ? Pourtant, vous pouvez tout à fait acquérir de nouvelles pièces de décoration sans pour autant vous laisser influencer par le marketing de pontes de l’ameublement. Ainsi, opter pour l’achat de meubles d’occasion peut s’avérer être une opération très intéressante pour votre porte-monnaie. Vendre vos meubles d’occasion est aussi un moyen de récupérer de l’argent pour l’achat de futur meuble, et ainsi renouveler votre intérieur à moindre coût.

Pourquoi vos acheteurs préfèrent les prix d’occasion ?

Pour vous donner un aperçu, voici un comparatif du prix d’achat moyen d’un meuble neuf et d’un meuble d’occasion :

  • Armoire : 556 euros à l’achat contre 179 euros à la revente, soit 32% du prix d’achat d’une nouvelle armoire financé par de l’occasion,
  • Canapé : 1107 euros contre 304 euros, soit 27% du prix d’achat d’un nouveau canapé financé par de l’occasion,
  • Chaise : 76 euros contre 36 euros, soit 47% du prix d’achat d’une nouvelle chaise est financé par l’occasion,
  • Table : 471 euros contre 143 euros, soit 30% du prix d’achat d’une nouvelle table est financé par l’occasion,
  • Lit : 715 contre 210 euros, soit 29% du prix d’achat d’un nouveau lit est financé par l’occasion.

Source : https://www.zerowastefrance.org/

Il apparaît clairement que l’achat de meubles d’occasion est une opération très avantageuse financièrement. Vous avez donc toutes vos chances de trouver des acheteurs intéressés. Alors pourquoi ne pas tenter l’expérience ?

Comment faire le tri pour vendre ses meubles 

Vivre dans un lieu qui vous ressemble, aménagé comme il vous plaît, est un facteur important de bien être. Peut-être avez-vous déjà entendu parler de Marie Kondo ? Cette spécialiste de l’organisation de la maison a développé des techniques et des conseils visant à optimiser les rangements de votre intérieur. Pour cela, elle utilise une méthode de tri selon laquelle vous devez vous séparer des objets et meubles dont vous estimez qu’ils ne vous apportent pas de bonheur. Ainsi, il vous est possible d’adopter cette discipline pour déterminer les meubles dont vous souhaitez vous séparer. Au-delà de l’aspect fonctionnel, effectuer un tri dans vos affaires c’est aussi se poser les bonnes questions au moment de savoir comment vous allez vous débarrasser du superflu. Faire le tri est une première étape après laquelle vous devez trouver comment vous allez revendre vos meubles d’occasion. Comme vous l’avez appris précédemment, il vous est possible de donner une seconde vie à vos meubles. Sachez qu’il existe différentes méthodes pour vendre votre mobilier de façon responsable, c’est-à-dire dans le souci du respect de l’environnement.

Des initiatives pour la vente des meubles

Quelles solutions pour vendre ?

Après avoir déterminé les meubles que vous comptez vendre, il vous faut trouver par quel moyen. Il existe différentes solutions comme le vide-grenier, la brocante ou encore le vide-appartement. Bien entendu, chacune de ces solutions présente des avantages. Tous ces moyens vous permettent de mettre en vente l’ensemble de votre mobilier et rencontrer de nombreux acheteurs. En exposant plusieurs meubles à la fois vous optimisez vos chances de vendre rapidement. De plus en plus de particuliers, comme vous, sont conscients de l’importance des meubles d’occasion et des bénéfices économiques que cela peut engendrer. Vous faites peut-être partie de ceux qui cherchent à vendre leur mobilier, mais n’ont pas de temps ou un véhicule à disposition. C’est pourquoi ces solutions peuvent être moins adaptées.

S’assurer une vente de meubles simple et efficace

Le vide-appartement en ligne est une alternative qui peut vous séduire. Pour vendre, sans vous déplacer, il vous suffit de prendre en photo la pièce dans laquelle se trouve votre mobilier. Par la suite, vous n’avez plus qu’à renseigner les différentes caractéristiques propres à chaque meuble :

  • Dimensions,
  • Matériaux,
  • Marque,
  • Prix.

Un espace de commentaire est également disponible pour que vous puissiez y indiquer d’éventuels détails qui vous semblent important pour la vente du meuble.

Vendre ses meubles d’occasion et agir pour la nature

Ne pas céder au fast-fashion

Aujourd’hui, il est possible de parler de “fast fashion” autant pour la mode vestimentaire que pour l’ameublement. En effet, les tendances en matière de meubles ne cessent d’évoluer, de nouvelles gammes apparaissent chaque saison. Tout comme pour le vêtement, le meuble devient un objet jetable, facilement remplaçable. Dans tous les cas, l’industrie du meuble encourage ce renouvellement perpétuel et provoque donc une surconsommation de la part de tous. Limiter sa consommation ne signifie pas la stopper, il s’agit de mieux consommer. Adopter une consommation responsable, c’est comprendre que nos choix en matière d’alimentation, d’habillement, de mobilier, ont tous un impact sur l’environnement. C’est pourquoi mieux vaut choisir votre mode de consommation avec soin : quels produits acheter ou non, et quelles en sont les conséquences.

Afin d’adopter les bons réflexes, il convient de comprendre quels sont les principes d’une consommation responsable. Pourquoi commencer, sachez que certains meubles sont très gourmands en consommation de matières premières.

Les meubles les plus consommateurs en ressources

Afin d’avoir un aperçu, voici un classement des données chiffrées du volume de matières premières mobilisées pour la fabrication de meubles en France :

  • Armoire : 798 kg,
  • Matelas à ressorts : 398 kg
  • Canapé convertible : 274 kg,
  • Sommier : 172 kg,
  • Table : 127 kg.
  • Chaise en métal : 39 kg.

Source : https://www.zerowastefrance.org/

Comme vous pouvez le constater, ces quelques exemples montrent qu’un important volume de matières premières doit être mobilisé pour la production de certains meubles. Afin de limiter cela, il est nécessaire de réduire votre consommation, mais surtout de consommer de manière éco-responsable. Ainsi, lorsque vous envisagez de vous séparer d’un meuble, pensez aux ressources que celui-ci a pu demander pour sa fabrication. Ne jetez pas ! Optez pour une autre solution : offrir un nouveau foyer à votre mobilier. En effet, vendre vos meubles d’occasion s’inscrit tout à fait dans la démarche zéro déchet. Des quantités astronomiques de déchets se retrouvent dans la nature chaque jour, ce qui représente une grande dangerosité pour l’avenir de la planète. Selon l’ADEME, pas moins de 8 millions de tonnes de plastiques atterrissent dans les océans tous les ans.

Des solutions pour rénover ses meubles

À présent que vous savez que vous n’êtes pas dans l’obligation de jeter vos anciens meubles ou d’acheter de nouvelles pièces, avez-vous déjà pensé donner une seconde vie à vos anciens meubles par vous-même ? Il peut s’agir d’une véritable mine d’or. Ne sous-estimez pas le potentiel de vos meubles. Aujourd’hui, vous pouvez trouver une multitude de tutoriels DIY sur des blogs et plateformes de visionnage telle que Youtube qui vous expliquent comment personnaliser, customiser, transformer un meuble selon vos envies. C’est même le moyen idéal pour obtenir une pièce unique, que vous ne retrouverez nulle part ailleurs que chez vous. Choisir de prendre le temps de customiser des meubles pour leur offrir une nouvelle allure est une démarche bon marché et peut même permettre de vendre ces meubles plus facilement. Un mobilier original et remis au goût du jour peut faire l’objet des convoitises de nombreux chineurs, notamment quand il s’agit de pièces plutôt vintages. Par ailleurs, réparer et vendre vos meubles d’occasion au lieu de les jeter est encore une fois une façon de limiter l’impact des déchets dans la nature en adoptant un comportement responsable.

Vous avez à présent toutes les clés en main pour vous séparer de votre mobilier grâce à la vente d’occasion. C’est parti 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *