Assurer la vente d’un meuble grâce au bon prix

Vouloir se séparer d’un meuble est une chose, mais comment savoir le prix à afficher ? Il est conseillé d’être vigilant quant à cet élément de l’annonce. En effet, c’est le facteur déterminant de la vente d’un meuble. Pas de panique, toutes les infos à connaître sont ici, suivez le guide !

Le prix moyen à la vente d’un meuble d’occasion

La première chose à prendre en compte lorsque l’on envisage la vente d’un meuble, c’est le prix. En effet, il est à noter que le prix d’un meuble de seconde main est minimum 50% moins élevé que le montant d’origine. Ainsi, pour les adeptes de décoration, c’est le moyen idéal pour chiner du mobilier et des accessoires d’occasion à des prix plus avantageux qu’en magasin. Par exemple, le prix moyen d’achat d’un canapé est de 1107 euros, contre 304 euros d’occasion. Dans le cas d’une chaise achetée en moyenne 76 euros l’unité, celle-ci peut être revendue 36 euros. Soit 47% moins chère. La somme que l’on peut gagner grâce à la vente de nos anciens meubles n’est donc pas négligeable. Pour cela, il est de mise d’employer les bons moyens pour choisir le juste prix.

vente d'un meuble

Comment déterminer le bon prix pour la vente d’un meuble ?

Pour être certain de se séparer rapidement d’un bien, il est nécessaire de fixer le bon prix de vente d’un meuble. En effet, un prix trop élevé fera faire à coup sûr les éventuels acheteurs. Dans le sens inverse, il serait dommage de brader un meuble alors que sa valeur est supérieure au prix affiché, même d’occasion. S’il s’agit d’une pièce de valeur, de collection, il est préférable de faire appel à un professionnel des meubles anciens. Il peut ainsi fournir une expertise plus précise. En effet, on peut parfois tomber sur de véritable trésors d’histoire. Pour les meubles plus communs, l’une des méthodes à suivre est plutôt de se renseigner sur les meubles similaires déjà en vente. Si l’on souhaite accélérer le processus de vente, utiliser un outil d’estimation en ligne peut être une solution pratique. Pour cela, il suffit de renseigner les paramètres suivants :

  • Le type de meuble,
  • L’ancienneté de l’objet,
  • Le prix d’achat,
  • L’état général.

Une fois avoir indiqué ces informations, on reçoit directement une estimation approximative du prix auquel on peut vendre son meuble d’occasion.

Plutôt facile, non ? Rendez-vous sur le Calculator d’izidore pour trouver le bon prix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *